Les recruteurs d’aujourd’hui à la recherche de « soft skills »

Management, Vie des entreprises

Chloé Pelletier, Community Manager, Groupama S.A

21 octobre 2016

Aujourd’hui les connaissances théoriques et les savoir-faire techniques ne suffisent plus aux managers. Ces derniers doivent également posséder des qualités humaines et relationnelles. Leadership, force de conviction et capacité à communiquer : des compétences universelles applicables à tous les métiers.
En jargon manag
érial, on les appelle les « soft skills », des compétences dites « douces » davantage axées vers des aptitudes personnelles.
Ce concept vient du monde anglo-saxon et se développe en France depuis quelques années.

Au Royaume-Uni, Irlande et Amérique du Nord, ce n’est pas le nombre de diplômes des candidats qui intéressent en premier lieu les recruteurs. Les acteurs concernés par l’emploi s’accordent à valoriser les qualités et compétences personnelles, notamment pour les jeunes diplômés. Les recruteurs anglo-saxons portent une attention particulière aux « soft skills », en complément des compétences académiques et techniques.

En France, la dimension personnelle des individus a longtemps occupé une place marginale par rapport à leur diplôme. Depuis quelques années, les études menées mettent l’accent sur l’importance des qualités personnelles dans l’univers professionnel. Le Monde présente une étude menée auprès de recruteurs français. A formation égale, un jeune diplômé mieux doté en qualités humaines aura plus de chance d’être sélectionné qu’un candidat ayant effectué un meilleur stage (lire l’étude complète ici).

Ce qu’il faut en retenir :
1) A compétence égale, la tendance est à privilégier les qualités humaines plutôt que les diplômes obtenus.
2) Les « soft skills » représentent désormais des qualités humaines indispensables pour les recruteurs.
3) Les managers doivent en faire un vecteur de motivation, de créativité et de performance.

Dans la même rubrique

Infographie : les espaces de travail évoluent

Savez-vous que 52 % des employés travaillent hors du bureau ?

Share This