Cap sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018

Actualités

Leyya Roget, Spécialiste en matière de protection sociale collective pour les entreprises chez Groupama Rhône-Alpes Auvergne

11 octobre 2017

Les ministres Agnès Buzin et Géral Darmanin ont présenté le 28 septembre, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) prévu pour 2018. L’objectif de ce PLFSS est d’équilibrer l’ensemble des comptes de la Sécurité sociale d’ici 2020. Pour permettre cet équilibre, le Gouvernement souhaite maîtriser la dépense publique et réduire ainsi le déficit de la branche maladie. Les prévisions relatives aux dépenses de la Sécurité sociale pour 2018 incarnent très bien ces deux volontés. En effet, l’Etat projette une baisse relativement conséquente de 5,2 milliards d’euros.

Pour que cet objectif soit atteignable, l’exécutif prévoit :

– La hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) 

Equivalente à 1,7 point, elle impliquera la suppression les cotisations salariales pour l’assurance maladie (0,75% du salaire brut) et pour l’assurance chômage (2,4% du salaire brut). Cette suppression, entrainera par conséquent, une augmentation du salaire net avoisinant les 1,48% pour un salarié classique.

– La suppression du RSI 

Cette grande mesure aura pour finalité l’intégration des indépendants au régime général. L’Etat assure ainsi qu’ils auront la même qualité de protection que celle des salariés. Il faudra tout de même compter 2 ans pour que le RSI soit abrogé.

– L’augmentation du forfait hospitalier

Inchangé depuis 2010 ce forfait journalier s’élèvera à 20€ au lieu des 18€ initiaux. A noter que le patient devra débourser une somme comprise entre 13,50 et 15€ par jour dans un service psychiatrique.

– La prise en charge des plus fragiles

  • 22 milliards d’euros seront reversés aux établissements accueillant les personnes âgées en perte d’autonomie et aux personnes handicapées.
  • Une hausse de 100€ correspondant au minimum vieillesse d’ici 2020.
  • Renforcement du soutien aux familles monoparentales avec une aide financière à la garde d’enfant.

– La revalorisation du prix du paquet de cigarettes

Les fumeurs devront mettre la main à la poche, car le prix du paquet de cigarettes augmentera progressivement pour arriver à un montant de 10€ en 2020.

 

Pour des informations plus précises, nous vous invitons à vous rendre sur le site officiel du Gouvernement à l’adresse web suivante : http://www.gouvernement.fr/argumentaire/les-objectifs-du-plfss-2018.


 

Dans la même rubrique

Des bulletins de paie dématérialisés ?

Retour en images sur la loi El Khomri. Plus précisément sur la mesure portant sur la dématérialisation des bulletins de salaire.

Des outils collaboratifs complètement digitaux !

Quels sont les outils collaboratifs digitaux d’aujourd’hui ?

Share This